Frenchpoll, un outil trés utile pour suivre l'actualité des sondages et études

J’ai découvert hier, via un ami sur LinkedIn, un nouveau service tout simple et très utile : Frenchpoll.

C’est une idée toute simple : le site agrège les flux RSS des sociétés de sondages, et on peut ainsi consulter chaque jour la liste de ce qui est publié. Des sources supplémentaires seront ajoutées au fur et à mesure, rendant ce site de plus en plus utile.

Il suffisait d’y penser…

Quel est le meilleur système de gestion de contenu ?

Il existe plusieurs centaines de systèmes de gestion de contenu sur le marché. Beaucoup d’entre eux sont gratuits, open source, d’excellente qualité et possèdent un nombre incroyable de fonctionnalités, enrichies en permanence par des communautés de développeurs bénévoles et brillants. Comment choisir un produit au sein de cette offre pléthorique ?

Heureusement qu’il existe des sites, comme Opensourcecms , qui permettent d’en comparer les caractéristiques (même si les informations sont parfois obsolètes, car fournies par les internautes), et de surtout de les tester sans devoir les installer.

On trouve également beaucoup d’informations intéréssantes sur l’incontournable site français de référence en matière de produits open source : Framasoft.net . Malheureusement, les fiches descriptives ne sont pas toutes de même valeur.

L’outil d’aide au choix le plus utile que je connaisse est peut-être le Livre blanc des CMS Open source, limpide et rigoureux réalisé par la webagency Smile

En se moment, se déroule une initiative, prise par les éditions Packt Publishing , un éditeur spécialisé dans les ouvrages (parfois excellents) consacrés aux outils open source. Il s’agit des Open Source CMS Awards . L’idée est simple : demander aux utilisateurs de voter pour le meilleur CMS. Evidemment, ce genre de vote comporte un risque important de biais, en faveur des communautés qui consacreront le plus de temps à faire voter leurs supporters. C’est néanmoins une tentative intéréssante.

Les nominés pour l’édition 2007 (les votes de déroulent jusqu’au 26 octobre) sont, par catégorie :

(suite…)

Les 45 meilleurs logiciels gratuits pour le design

Les gens comme moi qui ne sont ni graphistes ni designers n’ont pas forcément accès à Photoshop, Illustrator ou Flash, qui sont des logiciels professionnels mais coûteux. Pourtant, on a besoin chaque jour de retoucher une photo, de faire une capture d’écran ou de réaliser une animation. Pour s’en tirer honnêtement, une seule solution : se tourner vers les alternatives open source. On connaît souvent Gimp ou Blender, mais guère plus. Le blog “Snap2objects” est parvenu à recenser les 45 meilleurs logiciels gratuits pour le design. Une ressource extraordinaire.

Sacré Microsoft

Lorsqu’on est consultant, on change souvent de bureau. Cela m’est arrivé récemment, et j’ai donc dû ajouter une nouvelle imprimante à ma configuration. Je me suis, une fois de plus, retrouvé nez à nez avec l’un de ces problèmes d’ergonomie ahurissants que seul Microsoft sait générer.

Le problème ? Il est simple : sous Windows XP, lorsque vous voulez ajouter une imprimante réseau, il faut choisir l’option “imprimante locale” et non “imprimante réseau”…

Capture d'écran du choix cornélien

Evidemment, la subtile nuance est expliquée très clairement un peu plus bas dans la fenêtre : si l’imprimante n’est pas reliée à un autre ordinateur, alors je dois choisir “imprimante locale”. C’est très bien expliqué, mais si on traduit en français cela donne quelque chose comme : “Si vous voulez ajouter une imprimante réseau, ne choisissez pas imprimante réseau, merci.”

Résultat : une fois de plus, j’ai perdu 5 minutes à chercher l’imprimante réseau dont on m’avait communiqué l’adresse avant de me souvenir de la solution.

La sensation que la domination de Microsoft ne va plus durer n’est pas nouvelle chez moi, et ce genre d’expérience ne fait que l’accentuer. D’ailleurs je ne suis pas seul dans mon cas. Le très respecté Joel Spolski auteur du blog Joel on Software, s’amusait récemment de l’inutile complexité du menu “éteindre” de Windows Vista (pas moins de 7 choix pour l’utilisateur), et nous apprenait que la conception de ce simple menu avait occupé un minimum de 24 personnes… Comment sortir des produits corrects lorsqu’on confie à une assemblée de 24 personnes la conception un simple menu ? Le commentaire de l’auteur me semble tout à fait explicite :

“In the early nineties Microsoft looked at IBM, especially the bloated OS/2 team, as a case study of what not to do; somehow in the fifteen year period from 1991 – 2006 they became the bloated monster that takes five years to ship an incoherent upgrade to their flagship product.”

Snap, un soupçon de magie

Snap est un petit outil que je trouve très réussi. Le genre d’amélioration qui contribue à rendre Internet plus agréable à utiliser. Le principe est très simple : on s’inscrit, on insère une ligne de code dans ses pages web, puis lorsque les internautes passent leur souris sur un lien, une mini-capture d’écran apparait. Ce n’est pas grand chose, juste un petit instant magique à chaque lien, un petit suspense qui rend la visite de mon blog plus intéréssante, un peu comme s’il permettait soudain de feuilleter le web… J’ai repéré cet outil il y a une semaine à Lyon chez mon ami Olivier Marx, organisateur d’un prochain déjeuner autour du thème du Web 4.5, et je l’ai immédiatement installé sur mon blog perso, avant de le mettre également ici. Un petit plaisir gratuit comme seul le Web peut en procurer…

Mise à jour septembre 2008 : Comme beaucoup d’entre vous, je me suis vite lassé de ces fenêtres intempestives qui perturbaient la navigation sur mon blog. Exit Snap… Au cimetière des outils ephémères.

Sus aux spammeurs

Depuis une semaine, lanquarem-webconsulting a essuyé une grosse attaque de spam, plus de 100 trackbacks par jour en provenance de bestonlinecasinos. Une corvée à effacer ! (au passage, tout mon respect au webmaster de Laurent de Wilde, qui, lui, avait 70 000 spams dans sa liste !).
Normalement, j’ai un antispam, qui s’appelle spamplemousse… Mais là, visiblement, ça ne fonctionnait pas.
Sot que je suis : il a suffi d’aller sur le site de dotclear, de cliquer deux ou trois liens pour mettre à jour spamplemousse, et hop ! Adieu les casinos… Maintenant, je les regarde s’entasser dans ma liste des commentaires rejetés.
Je sais que cette victoire sur le spam est de courte durée puisque j’ai lu l’autre jour que la moitié des blogs seraient créés par les spammeurs pour infester l’autre moitié, et que plus de 90% des commentaires de la blogosphère seraient des spams. J’espère simplement qu’on arrivera à résister et à ne pas abandonner le terrain aux spammeurs.
En attendant, merci Spamplemousse !

Mise à jour septembre 2008 : Ce billet était originalement publié sous Dotclear… Aujourd’hui sur WordPress j’utilise Akismet, qui fonctionne également très bien.