Réussir son site Web : les 5S de Jesse James Garrett

The Elements of User Experience : un classique

Jesse James Garrett est l’auteur d’un classique : The Elements of User Experience. Si vous ne l’avez pas encore lu, précipitez-vous. Ce livre n’est pas simplement un livre d’ergonomie. Il nous donne une feuille de route d’une grande intelligence pour réussir la conception d’un site Web.

(suite…)

Do not speak your language

La première étape pour réaliser un site Web est de connaître ses cibles. Ensuite, une fois qu’on sait à qui on souhaite s’adresser, il faut relever le défi suivant : s’adresser réellement aux personnes visées. Comment faire ?

Rien de plus simple : il suffit de créer un site web avec les bons messages. Et pour cela, il existe une démarche très au point, qu’on peut trouver détaillée dans “Call to action” et de “Waiting for your cat to bark ? ”, deux ouvrages de référence écrits par deux frères; G. et B. Eysenberg.

Ces deux bouquins indispensables essayent de dégager les grands principes d’une discipline qui s’appellerait “architecture de la persuasion”, et qui consiste à créer des sites web s’adressant efficacement à leurs cibles.

Le principe de base de l’architecture de la persuasion tient en une formule simple : “Do not speak your language”.

Autrement dit : si on veut convaincre ses visiteurs, il faut s’adresser à eux dans les termes qu’ils comprennent et en partant de leurs problèmes à eux. Elémentaire, non ?

Ce principe me semble tellement important que j’ai même créé une présentation lors d’une de mes formations pour le mettre en valeur :

Donotspeakyourlanguage

View more presentations from Fred Reillier

 

 

Rework : si vos méthodes de travail vous travaillent

Les 37 signals ont encore frappé. Leur nouveau livre, Rework, est une réussite. Sur le fond, c’est une version augmentée de Getting Real, l’e-book qu’ils avaient publié il y a 2 ou 3 ans et que l’on peut lire librement en ligne aujourd’hui. Sur la forme, c’est un bonheur : l’objet est beau, les dessins sont réussis, le plaisir de lire est total.

Le sujet : comment travailler intelligemment ? L’équipe de 37 Signals est à l’origine de plusieurs projets parmi les plus sexy du web 2.0 : Ruby on Rails, Basecamp, et toute une gamme de sites élégants destinés à nous faciliter le travail. Ils agacent pas mal de monde parce qu’ils sont intelligents, sûrs d’eux et un peu arrogants. Mais surtout ils défendent des idées qui méritent qu’on s’y arrête. En vrac, quelques thèmes de chapitres :

  • Les réunions sont toxiques
  • Rien ne sert de travailler à la même heure ou au même endroit que ses collègues
  • Ca ne sert généralement à rien de faire un planning
  • Il faut passer moins de temps à travailler
  • Il faut virer ses employés du bureau à 17 heures
  • Il vaut souvent mieux avoir une offre moins riche que la concurrence
  • Ca ne sert à rien de surveiller ce que font les concurrents
  • Il faut écrire le moins possible…

Le tout brillamment argumenté. J’aime ! (ne le dites pas à mes étudiants en gestion de projet…)

Pour vous faire une première idée et vous mettre en appétit, lisez la version en ligne de Getting Real

Neuro Web Design : qu'est-ce qui fait cliquer les gens ?

Je viens de terminer la lecture de Neuro Web Design, un petit bouquin bien stimulant rédigé par Susan Weinschenk, une psychologue qui s’est spécialisée dans l’expérience utilisateur et la conception d’interfaces.

L’originalité de son approche est d’utiliser les connaissances issues des neurosciences, mais aussi de la psychologie sociale, et de les appliquer à l’analyse des comportements des internautes.

On n’y trouve pas de révélations extraordinaires, mais des réflexions assez concrètes sur les thèmes du choix, de la rareté, de la gratuité, de la validation sociale, de la confiance, de l’engagement, du don, de la peur, sur le pouvoir du storytelling.

La force du livre est d’établir un lien clair entre le fonctionnement du cerveau et le comportement des individus, puis d’appliquer ces connaissances à des exemples concrets de sites Web.

Bref, une lecture enrichissante, un rapprochement réussi entre des disciplines qui n’ont pas une grande habitude de communiquer entre elles.

The back of the Napkin

backofthenapkin1Dan Roam est un type qui dessine pour aider ses clients à résoudre leurs problèmes. Il fait des dessins simples et clairs, à la portée de tous. Et il a écrit un bouquin pour expliquer sa démarche. Avec un certain succès, puisqu’il a obtenu des articles élogieux dans Business Week, et figure parmi les meilleures ventes de livres de business sur Amazon en 2008.

The Back of the Napkin paraîtra en France à l’automne prochain aux éditions ESF, mais il ne faut surtout pas attendre pour dévorer ce petit manuel qui peut apprendre à chacun d’entre nous comment “écrire avec des images”. Un manuel stimulant, qui se lit en quelques heures et qui donne plein d’idées pour mieux visualiser et partager ses problèmes conceptuels. Et, accessoirement, un essai qui nous fait entrevoir un futur sans Powerpoint.

Pour en savoir plus, allez visiter le site de Dan Roam : thebackofthenapkin.com

Call to Action : une approche pour scénariser les contenus de son site Web

Pour les besoins d’une formation à l’écriture sur le Web, le client m’a demandé de lui donner un maximum de conseils pour conçevoir un site efficace.

j’ai donc décidé de chercher un bouquin qui puisse apporter un éclairage sur la manière de structurer son site, de créer un scénario de navigation, de proposer à l’internaute une expérience réellement efficace.

Le livre que j’ai retenu est *Call to Action*, de Bryan et Jeffrey Eysenberg. Une lecture que je recommande à tous ceux qui veulent améliorer leur approche de la conception de contenu sur le web.

C’est une lecture un peu ennuyeuse (question de style), mais l’analyse est très pertinente, la démarche rigoureuse, et le résultat plutôt exaltant. Je rédigerai bientôt un (ou plusieurs) billets à partir des slides que j’ai tirées de ce petit bijou.