Jakob Nielsen vient de publier une étude intitulée Photos as Web Content.

L’idée ? Elle est simple : les internautes ne s’intéressent aux photos que si elles contiennent de l’information. Lorsque ça n’est pas le cas, ils ne les regardent même pas.

Moralité : les photos décoratives qui n’apportent rien. Elles polluent le Web et devraient disparaître de votre site. Une démonstration implacable, eye-tracking à l’appui. Parce que Jakob Nielsen ne dit jamais rien sans l’avoir vérifié auparavant.

Ce n’est pas forcément une avancée considérable dans la science du Web, mais je suis bien content que cet article existe; il va me permettre d’argumenter face aux clients, pas si rares, qui ressentent une angoisse terrible si on ne remplit pas leur pages web avec des images, des illustrations, des trucs “pour que ça fasse moins vide” et que “ça soit plus séduisant”.

En attendant, je retourne à mon blog photo, qui ne contient presque pas de texte…

A propos de Jakob Nielsen

Pour ceux qui connaissent Jakob Nielsen, le fait qu’il publie une étude sur les photos est un événement : depuis plus de 10 ans ce type critique tout ce qui se trouve sur le Web à moins que ça ressemble à du texte noir sur un fond blanc avec des liens bleus.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, mon post “Jakob Nielsen, back to basics” qui date de 2006 n’a pas pris une ride (c’est l’avantage avec les gens qui ne changent pas facilement d’avis).