Seth Godin n’est pas mon gourou du marketing favori, car je n’aime pas ses bouquins, qui sont bâclés et mal écrits. Mais il a des vues percutantes et originales; parfois très utiles pour remettre en question les idées établies.

Un exemple aujourd’hui sur son blog, avec son billet « How to make money with SEO« .

Le titre du suggère une n-ième version de la liste de « bons conseils pour être mieux placé sur les bons mots-clés sur pages de résultats des moteurs de recherche ». Mais c’est exactement le contraire. Seth Godin nous explique en effet que selon lui, c’est généralement une perte de temps et d’énergie d’optimiser son site pour des mots-clés spécifiques.

La raison ? Dès qu’un mot-clé s’avère intéressant, il est brigué par tous les concurrents, et il est extrêmement difficile, voire impossible, d’atteindre une place satisfaisante dans les résultats. En somme : être bien placé sur les mots-clés les plus disputés demande des efforts considérables, et le résultat est loin d’être certain. Bref : c’est une stratégie coûteuse, dont la réussite ne dépend pas de nous.

(Au passage, chapeau bas à Thierry Debarnot pour sa deuxième place sur le mot-clé « marketing » sur Google… Il fait partie des 0,00001% de lecteurs auxquels Seth Godin ne s’adresse pas).

Alors, que faire si on ne possède pas le talent de Thierry pour optimiser le référencement de son site ?

Le conseil de Seth Godin est simple, et revient à concentrer notre énergie sur des actions qui dépendent de nous. Il nous suggère de concentrer nos efforts sur les mots-clés qui nous appartiennent : notre nom, le nom de notre produit, le nom de notre marque, bref un terme pour lequel nous sommes forcément bien placés dans les résultats.

Pour ces mots-clés là, il est facile d’apparaître à la meilleure position dans les moteurs. Ensuite, il ne reste plus qu’à faire en sorte que les internautes effectuent des recherches correspondantes. Et notre travail devient alors évident : faire parler de soi, faire parler de son produit, générer du buzz… toutes les activités pour lesquelles Seth Godin nous donne à longueur d’année d’excellents conseils.

Illustration par l’exemple : il y a 10 ans, « Paris Hilton » n’était pas un mot-clé (personne ne le tapait dans les moteurs de recherche). Et si Paris Hilton avait voulu apparaître en première place sur la requête « starlette » ou « chanteuse », elle n’aurait probablement jamais réussi à être aussi visible sur le Web.

« Paris Hilton » est devenu un mot-clé, l’un des plus recherchés du Web (oui, je sais, ça s’est un peu calmé et ça ne durera pas toujours, mais c’est l’exemple qui m’est venu à l’esprit…).

Personne ne tape « starlette » lorsqu’il recherche un site sur Paris Hilton. Et le conseil de Seth Godin pourrait se résumer ainsi : ne cherchez pas à courir après les mots-clés des autres, utilisez votre énergie pour devenir un mot-clé.

Ainsi, les gens viendront à vous naturellement sur le Web.

Evidemment, Godin n’a pas totalement raison, et un travail soigneux de référencement naturel et de construction de backlinks peut générer un trafic spectaculaire. Mais je suis assez d’accord avec lui pour dire que, avec des ressources limitées, il vaut mieux promouvoir son site et faire parler de soi que dépenser toute son énergie dans un référencement impeccable mais qui ne bâtit aucune notoriété.

Le site de Seth Godin : Seth’s Blog

Le billet : How to make money with SEO