Manifestation pour le retour au franc

L’un des secrets de la propagande efficace pourrait se résumer ainsi : des idées floues exprimés en formules choc.

Cette affichette “manifestation pour le retour au franc” qui a fleuri récemment sur les murs parisiens est un bijou en la matière.

Pourquoi faudrait-il retourner au franc ? personne ne nous l’explique, c’est au lecteur de faire le raisonnement et de compléter le message. Et c’est là qu’est le problème : le retour au franc est une idée qui peut être motivée par des présupposés très différents :

  • A l’extrême-droite, c’est un moyen de remettre en question la construction européenne qui dissout la Nation Française et nous fait perdre notre identité.
  • A l’extrême-gauche, c’est un moyen de dire qu’on déteste l’Union Européenne qui est contrôlée par les multinationales, et qui aggrave les méfaits de la mondialisation.
  • Pour une personne âgée, cela peut être tout simplement motivé par la nostalgie, et une certaine difficulté à compter en Euros (il y a encore beaucoup de gens qui pensent en Francs)
  • Pour d’autres, ce sera un raisonnement économique à base de liberté pour la France de dévaluer afin d’améliorer la balance commerciale.

Bref : une “manifestation pour le retour au franc” peut rassembler des publics très différents aux motivations très différentes. Et celui qui a conçu cette affiche le sait parfaitement : il en tire parti, et diffuse un message totalement ambigü au moyen d’une formule qui a toutes les apparences de la clarté.

En matière de communication, l’un des procédés les plus efficaces pour emporter l’adhésion d’un large public consiste à rester allusif et à en dire le moins possible, tout en utilisant des mots chargés d’émotion et en faisait appel au bon sens. C’est le registre de la parole politique, de la manipulation, de la conviction. C’est aussi un procédé que l’on emploie parfois en hypnose.

La “manifestation pour le retour au franc” n’est qu’un exemple amusant d’une réalité assez omniprésente sur notre planète, ces temps-ci.