Loïc le Meur, le blogueur français le plus influent, le plus agaçant, le plus hyperactif, a annoncé le 27 mars sa décision de fermer (temporairement) les commentaires sur son blog. La cause ? Il l’explique lui-même : pollution, insultes, messages publicitaires. Du coup, le slogan de son site (Les médias traditionnels diffusent des messages, les blogs démarrent des conversations) prend un peu l’eau, soudain…
Cette décision a-t-elle un rapport avec l’annonce du départ de Loïc le Meur de son poste de directeur de Six Apart France ? Je dirais plutôt qu’il s’agit d’un coup de blues numérique : il nous publie aujourd’hui un billet intitulé “tout supprimer“, racontant sa tentation d’effacer tous ses mails, tous ses SMS…
Il suffit de passer quelques instants sur le blog de Loïc pour constater que cet hyperactif est un drogué du blog, esclave de ses posts, de ses commentaires, de sa réputation, de ses amitiés online et de ses inimitiés numériques. Comment ne pas comprendre qu’il ait besoin de souffler ?
Cela vous arrive-t-il, à vous, de vous sentir au bout du rouleau, saturés d’Internet ? Comment réagissez-vous ? Etes-vous capables de couper les tuyaux pour plusieurs jours ? Vraiment ? Sans vous connecter du tout ?