Que Molly rejoigne Microsoft, c’est une nouvelle inattendue, un peu comme si Zidane rejoignait l’équipe d’Italie.

Infatigable évangélisatrice des standards du Web au sein du projet WASP (webstandards.org), elle fait partie de ceux qui ont réussi à mettre fin à la “guerre des browsers” il y a quelques années, et qui ont sans cesse montré du doigt Microsoft, dont les navigateurs persistent à ne pas se conformer aux bonnes pratiques du Web.

Son arrivée chez Microsoft est sans doute une bonne nouvelle : peut-être qu’on verra un jour sortir un Internet Explorer 8 de meilleure qualité, qui n’oblige pas les clients du monde entier à payer leurs sites plus cher pour qu’ils fonctionnent sur tous les navigateurs.

Bon courage Molly ! Surtout, ne la ferme jamais ! Harcèle-les ! Ne leur laisse pas de repos !