Jakob Nielsen est l’un des papes de l'”usability“, un terme difficile à traduire, dont la signification se situe quelque part entre “ergonomie” et “organisation du contenu”.
Depuis de nombreuses années, il répète toujours la même chose, au point qu’on finit par trouver qu’il radote un peu. Son leitmotiv (en exagérant à peine) :
Restez simple, ne mettez pas d’images sur vos sites web sauf si vous y êtes obligé, écrivez gros, du texte noir sur fond blanc avec des liens bleus… (pour vous convaincre qu’il pense ce qu’il dit, allez visiter son site useit.com
Il radote peut-être un peu, Jakob, mais je suis toujours abonné à sa newsletter (que ne ne lis plus très souvent, d’ailleurs). Ce matin, j’ouvre celle-ci et je tombe sur le genre de formule toujours aussi lapidaire dont il a la spécialité :

Offering clear content, simple navigation, and answers to customer questions have the biggest impact on business value. Advanced technology matters much less

C’est une approche radicalement différente de tout ce qu’on peut voir dans la réalité, mais l’exotisme des conseils de Jakob Nielsen a quelque chose de rafraîchissant qui donne envie de relire son bouquin…Le titre ? Création de sites web, l’art de la simplicité.