Howard Rheingold

Howard Rheingold

Je viens de lire un bouquin éclairant, visionnaire, stimulant, intéréssant, documenté, vivant : “Foules intelligentes”, d’Howard Rheingold.
Rheingold est un gourou des nouvelles technologies, un type qui depuis plus de vingt ans essaye de deviner ce qui est en train de se passer, de mesurer les conséquences sociales des nouvelles technologies, et d’observer l’émergence d’un homme nouveau et connecté. Optimiste et enthousiaste, il n’oublie pas pour autant de nous mettre en garde contre les risques encourus, de mettre en évidence les enjeux, les choix (souvent politiques) auxquels nous sommes confrontés sans toujours nous en rendre compte. Et il fait ça habilement, en nous promenant du carrefour de Shibuya à Tokyo (où il a eu la “révélation” de l’avenir de la téléphonie portable) jusqu’aux laboratoires de recherche des grands acteurs de la révolution en cours, en passant par la Finlande, la Corée, tous les endroits où il a pu observer les prémices de ce qui se prépare…
Une lecture éclairante, un livre comme on en lit rarement. Bien sûr, il y a quelques longueurs lorsque l’auteur cherche à faire le lien entre ce qu’il a observé et les travaux de recherche des universitaires (économistes, sociologues, biologistes…), mais c’est en même temps le principal mérite de l’ouvrage de chercher les clés de compréhension d’une réalité éclatée.
Du coup, il est très dommage que l’édition française soit aussi défaillante : traduction imprécise, parfois incompréhensible, nombreux contresens, orthographe hallucinante (jusqu’à 10 fautes sur certaines pages), mise en page pénible, typographie inadaptée… Une véritable trahison. C’est d’autant plus étonnant que chez le même éditeur j’avais apprécié l’ouvrage sur les blogs, et que les nouveaux titres publiés dans la même maison sont alléchants… Espérons qu’il ne s’agit que d’un (grave, tout de même) accident de parcours, et allons régulièrement faire un tour sur le site d’Howard Rheingold, ou bien sur Smartmobs.com, le site (en anglais) consacré à l’ouvrage, dont la seule bibliographie pourrait occuper utilement chacun de nous pendant de longs mois…