Wikipedia

Wikipedia

La semaine dernière, la revue scientifique Nature a publié un comparatif des “performances” comparées des deux grandes encyclopédies : Wikipédia, le site web communautaire où chacun peut écrire ou éditer les articles s’il le souhaite, et Britannica, l’institution, entreprise privée à rayonnement mondial, rédigée par des experts.
Le champ de l’étude : comparer la qualité des articles dans le domaine scientifique
La méthode : un échantillon de 50 articles revus à l’aveugle par des experts…
Les résultats ne sont pas tellement que ça en défaveur de Wikipedia (4 imprécisions par article en moyenne, contre 3 dans Britannica, et 4 “grosses erreurs” dans chacune des deux encyclopédies…)
Pour avoir passé quelques mois à m’occuper d’Encyclopaedia Universalis, je trouve cette information intéressante, mais insuffisante. En effet, elle ne dit rien de la nature des erreurs rencontrées. Et pour ça, j’ai une hypothèse simple, qu’il faudrait vérifier :
Du côté de Britannica, les articles étant rédigés par des experts, on peut s’étonner que ceux-ci laissent passer des erreurs. Je pense que celles-ci sont rarissimes au moment de la rédaction, en tout cas je n’imagine pas qu’une personne qualifiée fasse trois erreurs par article. En revanche, le temps passant, un article tout à fait correct peut devenir imprécis, puis faux, lorsque les événements (nouvelle découverte, par exemple) le rendent peu à peu caducs. Il faut savoir que, avec un budget éditorial conséquent, une encyclopédie comme Universalis n’est en mesure de modifier que moins de 5% de ses articles chaque année…. Cela signifie que certaines entrées d’une encyclopédie classique sont vieilles de plusieurs années.
Du côté de Wikipédia, chaque lecteur constatant une imprécision peut y remédier… Les articles sont donc probablement beaucoup plus à jour que sur une encyclopédie classique. En revanche, n’importe qui peut les modifier, ce qui laisse la porte ouverte à des erreurs ou à des plaisanteries de mauvais goût, comme celle qui a récemment concerné John Seigenthaler, 78 ans, journaliste à la retraite, accusé dans la biographie publiée sur Wikipedia USA d’être mêlé aux assassinats des frères Kennedy… On apprenait la semaine dernière (voir la note dans pointblog, par exemple) que le blagueur/coupable s’était dénoncé.
L’article dans Nature : http://www.nature.com/nature/journal/v438/n7070/full/438900a.html