fredreillier.com

Webdesign, contenus et stratégie web

Faut-il présenter des écrans graphiques lors d’un appel d’offres ?

| 2 commentaires

Cette semaine encore, j’ai discuté sur Facebook avec quelques amis d’un problème récurrent et controversé : de nombreuses institutions, lorsqu’elles font un appel d’offres pour la création ou la refonte d’un site Web, demandent aux agences candidates de fournir des maquettes graphiques.

C’est une chose qu’on devrait refuser. D’abord parce qu’il s’agit d’un travail considérable, et qui n’est pas rémunéré. Enfin, officiellement pas rémunéré, car en réalité, pour qu’une agence ne mette pas la clé sous la porte, il faut bien qu’elle récupère ce coût, et il est donc réintégré, d’une manière ou d’une autre, dans les sommes facturées aux clients de l’agence. En somme, cette pratique idiote a pour premier effet d’augmenter les tarifs des agences. 

Mais surtout, il s’agit d’une demande parfaitement stupide, et insultante pour les designers. Le design est un travail de création, mais surtout un processus : pour que le résultat soit pertinent, il faut que le designer ait connaissance des problématiques spécifiques au projet : le public visé, les souhaits du client, les détails techniques, les contenus définitifs. Réaliser une « maquette graphique » avant d’avoir effectué tout ce travail préalable est un travail à l’aveuglette. 

Et pourtant, chaque jour, pour gagner un projet, des agences se livrent à ce travail stupide, cher et inutile. Pour faire plaisir aux membres du comité de sélection qui, bien souvent, n’ont aucune idée de ce métier.

Il serait temps (mais comment ?) d’éduquer les clients, afin d’être en mesure de mieux les servir.

 

2 Commentaires

  1. Et le pire c’est que beaucoup d’entreprises qui ont lancé une offre ne donnent pas suite à tous les candidats. Elles ne recherchent seulement qu’à récolter des idées par rapport à la réalisation du projet.

  2. J’ai déjà vu de tels cas. Mais malheureusement c’est souvent encore pire : le client a déjà choisi le prestataire qu’il désire, mais il est obligé d’effectuer un appel d’offres (à cause du code des marchés publics, ou bien des procédures de sa boite, ou tout simplement pour se couvrir), et il fait donc sciemment travailler des gens dont il sait pertinemment qu’il n’aura pas recours à eux.

    J’ai déjà « gagné » de tels appels d’offres. Je ne participe plus aux autres depuis longtemps.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.